dimanche 29 novembre 2009

écrivains et citations


J’écris pour la même raison que je respire, parce que si je ne le faisais pas, je mourrais.

Isaac ASIMOV

* * *

On écrit pour changer son existence. Et on ne peut changer son existence qu’en essayant de changer celle des autres. Reste à savoir si le roman est un bon instrument pour y parvenir.

Michel BUTOR


* * *

Ne serait-ce qu'une ridicule illusion, on est persuadé d’écrire parce qu’on a à dire ce que personne n’a dit.

Milan KUNDERA


* * *

J’écris parce que j’ ai dès mon enfance éprouvé le besoin de m’exprimer et que je ressens un malaise quand je ne le fais pas.

Georges SIMENON